Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

ST-LUDGER-DE-MILOT - La Coopérative forestière de Petit Paris (CFPP) de Saint-Ludger-de-Milot a annoncé ce matin, la modernisation de la ligne de sciage de son usine Produits Forestiers Petit Paris. Les travaux estimés à 7,6 M$ permettront à l’entreprise de devenir plus performante et de consolider les 350 emplois de l'organisation. Cette annonce a été faite conjointement avec l'inauguration de la nouvelle centrale de production de vapeur de la scierie, maintenant alimentée par la biomasse. Cette installation essentielle au séchage de bois, remplace la bouilloire actuelle fonctionnant au mazout. Ces nouveaux équipements ainsi que  la bâtisse qui les abrite ont demandé 4,3 M$ d'investissement et nécessité un an de travaux. Le premier ministre Québec, Philippe Couillard et le ministre des Forêt Luc Blanchette étaient sur place pour l'annonce. «Les investissements annoncés aujourd'hui permettront à l’entreprise de diminuer ses coûts d'exploitation et d'augmenter sa productivité pour demeurer compétitive et ainsi favoriser sa croissance», a soutenu le député de Roberval, ajoutant que cet injection de deniers public est possible grâce notamment à l’apport du Fonds vert, un programme visant à favoriser le développement durable du Québec par la protection de l'environnement, la préservation de la biodiversité et la lutte contre les changements climatiques. Nouveaux actionnaires Par la même occasion, la CFPP a annoncé que le Fonds Valorisation Bois, Fondaction et Poutrelles internationales se joignent à l’actionnariat de PFPP.  Ce nouvel actionnariat permettra à l’entreprise forestière de poursuivre son développement dans l’innovation, en plus de pouvoir bénéficier de l’expertise de la compagnie Poutrelles Internationales dans la mise en marché tournée vers le développement de produits à valeur ajoutée. Le président du conseil d’administration de la coopérative, Claude Kenty a mentionné que l’arrivée de trois actionnaires supplémentaires sera bénéfique pour leur organisation. «Ce nouveau partenariat et cette modernisation de nos installations confirment notre détermination à assurer des emplois durables et de qualité pour nos travailleurs dans les années à venir», a-t-il souligné, À propos de la Coop Petit Paris La Coopérative forestière de Petit Paris emploie à chaque année environ 225 personnes (excluant ses filiales) dont 135 sont membres en règle de la coopérative. Elle est la mandataire pour la récolte des volumes de bois et la gestion administrative de Produits Forestiers Petit Paris qui compte 110 travailleurs.

Commentaires