Guy Bouchard
Auteur

Guy Bouchard

SAGUENAY – Métaux BlackRock (MBR) a confirmé au cours des dernières heures, par voie de communiqué, que le conseil des ministres du gouvernement du Québec avait déposé le décret autorisant les travaux de la fonderie de ferrovanadium de Saguenay. L’entreprise assure donc posséder les certificats d’autorisation (CA) nécessaires pour aller de l’avant avec la construction de son complexe industriel sur le site de Port de Saguenay.

MBR souligne que la minière pourra ainsi mettre la touche finale à son montage financier à la hauteur de 1 G$ pour la construction de son site minier et de sa fonderie. L’entreprise avait par ailleurs annoncé, le 26 avril dernier, qu’elle avait obtenu les autorisations gouvernementales nécessaires à l’implantation de sa mine de ferrovanadium près de Chibougamau, par le Comité d’examen des répercussions sur l’environnement et le milieu social (COMEX).

Analyse des sous-traitants

Selon ce qu’Informe Affaire a appris, le déboisement du site devrait débuter au mois de mai, pour que les travaux préliminaires débutent avant l’été. Les gestionnaires de Métaux BlackRock seraient actuellement à la recherche ou en discussions avec des sous-traitants et de fournisseurs pour la réalisation des différentes étapes du projet. Ce travail essentiel se ferait en étroite collaboration avec le Comité de maximisation des retombées des grands projets (CMAX). La construction de la mine et du complexe de fonderie devrait s’étendre sur une période de deux ans.

À lire également :

Texte du décret

Métaux BlackRock obtient les autorisations gouvernementales pour sa mine

Grands Projets | Pierre Charbonneau dépose sa pétition

Commentaires