Auteur

Dominique Savard

Saguenay­­–– GNL Québec a rendu publique aujourd’hui (NDLR-2019-02-20) l’étude d’impact environnemental (ÉIE) de son projet Énergie Saguenay ainsi que l’analyse de cycle de vie produite par le Centre international de référence sur le cycle de vie des produits (CIRAIG). Il s’agit d’une étape importante dans le processus d’évaluation sociale et environnementale du projet estimé à 7,2 G$ (US).

« L’analyse du CIRAIG vient confirmer que les émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’usine du projet Énergie Saguenay prévue au Port de Saguenay seront 84% moins élevées qu’une usine comparable situés aux États-Unis, par exemple dans le golfe du Mexique. Cela en fait le projet de complexe de gaz naturel liquéfié (GNL) qui émettra le moins de GES au monde, et la seule usine de liquéfaction de gaz naturel visant à être carboneutre au monde », a expliqué Stéphanie Fortin, Directrice, Communications et des relations avec la communauté lors de la présentation de l’étude, mercredi matin, aux membres des médias de la région.

Cette étude d’impact environnemental réalisée par WSP, en collaboration avec la firme régionale Nutshimit-Nippour, a été réalisée selon les directives émises par le ministère de l’Environnement et de la Lutte aux Changements Climatiques (MELCC) et l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (ACÉE).

« Celle-ci comprend une évaluation exhaustive des impacts et des mesures d’atténuation concrètes pour les phases construction, opération et démantèlement pour toutes les composantes du projet, dont l’intégration au paysage, l’ambiance sonore, la qualité de l’aire, le transport maritime au niveau de la sécurité, des mammifères marins et de l’environnement, les gaz à effet de serre et les retombées économiques locales et québécoises. Les résultats des différentes analyses déposées aujourd’hui viennent confirmer que le projet Énergie Saguenay établira un nouveau standard au sein de l’industrie et sera en mesure de produire le GNL le plus vert disponible sur le marché », ajoute pour sa part Caroline Hardy, Directrice Environnement GNL Québec.

Pourquoi Saguenay?

GNL Québec a choisi Saguenay pour y installer son usine de liquéfaction en raison de son port en eau profonde opérationnel toute l’année avec les infrastructures existantes; un terrain industriel disponible et éloigné des zones habitées; le climat assez froid pour améliorer la performance du complexe; l’hydroélectricité disponible à prix compétitif et en grande quantité; la main-d’œuvre qualifiée; ainsi parce que c’est une région familière avec les grands projets industriels

En chiffres

7,2 milliards de $ : Coût du projet à Saguenay en dollars US

1,55 milliards : Quantité de pieds cubes par jour de liquéfaction

11 millions : Quantité de tonnes de GNL exportée par année

625 M$ : Retombées annuelles de la construction à Saguenay

6000 : Emplois directs et indirects par année

100 M$ : Recettes fiscales annuelles

À propos Énergie Saguenay

GNL Québec développe depuis 2014 le projet Énergie Saguenay, un complexe industriel de liquéfaction de gaz naturel sur le site de Port Saguenay. Le projet comprend des équipements de liquéfaction, d’entreposage et de gaz naturel liquéfié (GNL) et repose sur un investissement de 9 G$ canadiens

Commentaires