Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

C’est en compagnie de la députée de Chicoutimi Mireille Jean que le centre Bang a officiellement lancé, en début d’après-midi, (5 mai NDLR) son prix entrepreneurial-artistique. Ce concours d’envergure prévoit un soutien à plusieurs niveaux.

Le concours Entrepreneuriat-artistique d’Artagnan-02, financé à la hauteur de 10 000$ par le bureau de la députée de Chicoutimi permettra à un entrepreneur issu du domaine des arts de commencer sa carrière d’une belle façon. En effet, le centre Bang ainsi que ses partenaires offriront notamment une résidence de recherche-création d’une durée d’un mois, une exposition de deux mois au Centre d'art actuel Bang, un dossier spécial dans une revue spécialisée et une invitation dans l’une des foires internationales où participe l’organisme de la rue Racine.

Mireille Jean a tenu à rappeler qu’elle ne participera pas aux délibérations de la personne sélectionnée. «Je préfère laisser le choix aux professionnels du milieu. Je suis vraiment fière que ce projet se concrétise enfin. Pour moi l’entrepreneuriat artistique est très important dans la région», fait part celle qui a initié le concours.

«Nous attendons de nombreuses candidatures. Il n’y aura qu’un seul grand gagnant, mais ce n’est pas dit que certains artisans qui auront envoyé leur dossier ne seront pas supporté d’une certaine manière», d’ajouter la députée.

Les artistes intéressés ont jusqu’au 30 juillet pour soumettre leur candidature. Le lauréat sera dévoilé le 14 septembre prochain. Deux autres concours entrepreneuriaux ont été mis en place par la députée, le prix pour le milieu industriel et celui du communautaire. Les différents critères d’admissibilité de ces projets seront connus au cours des semaines qui viennent.

Commentaires