Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

SAGUENAY – Alors que la pénurie de main-d’œuvre se fait sentir dans la région, la fondatrice d’EmploiRetraire.ca, Julie Dufresne était loin de douter que cette problématique toucherait la région aussi tôt. Celle qui a fondé une plateforme, qui met en relation des candidats de 50 ans et plus avec des entreprises, remarque qu’une partie de sa clientèle corporative recrute sur son portail en raison de la rareté de ressources qualifiées.

« Évidemment, il n’y a pas que l’embauche de personnes de 50 ans et plus qui va enrayer la problématique régionale; il faut aussi recruter par l’immigration. En ce qui concerne EmploiRetraite. ca, j’ai remarqué dans la région qu’une partie non négligeable des offres sont publiées sur le site à cause d’un déficit d’employés qualifiés », souligne d’entrée de jeu, l’entrepreneure Web, Julie Dufresne, qui observe que cette problé- matique est en train de se profiler dans toute la province.

Fractionner les responsabilités

« Autrefois, les recruteurs avaient le loisir d’éplucher une grande quantité de curriculum vitae. En 2017, c’est de moins en moins le cas. Maintenant, je recommande aux organisations qui affichent sur le site de passer rapidement aux entrevues. C’est là qu’ils pourront voir si le profil convient au poste disponible », témoigne celle qui détient en MBA en administration et qui cumule quelques années en gestion de ressources humaines.

Des gens disponibles

Plusieurs raisons poussent les retraités à retourner sur le marché du travail précise la jeune femme d’affaires. « Lorsque l’heure de la retraite a sonné, ces gens se retrouvent avec beaucoup de temps libres devant eux et certains commencent à trouver le temps long. Ils veulent donc être utiles pour partager leurs compétences, alors que d’autres ont mal calculé les coûts de la retraite. C’est donc une occasion idéale pour ces gens de contribuer au succès d’entreprises et à la fois de combler leurs besoins financiers », souligne-telle. « Le défi pour eux concerne les horaires. Il faut que les employeurs favorisent un emploi du temps adapté pour eux. Ce qui peut être intéressant, c’est de combler un emploi en embauchant deux personnes d’expérience à la retraite ou près de l’être », explique Mme Dufresne.

L’entrepreneure qui a arpenté l’ensemble du territoire de la province pour présenter les services de son entreprise indique être surprise que la problématique touche la région aussi rapidement. « La situation démographique de la région est certes une réalité à laquelle nous faisons face depuis des années, mais je dois avouer que je suis surprise que cette problématique touche autant d’entreprises aussi rapidement. C’est certain que les personnes de 50 ans et plus, malgré leur bonne volonté, ne pourront pas éradiquer le problème. Il faudra voir plus loin et favoriser l’immigration. Le problème est plus que régional, il est provincial », conclut-elle. Pour inf.: EmploiRetraire.ca

Commentaires