Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

SAGUENAY– Si l’on vous mettait au défi de changer quelques éléments de votre mode de vie et d’être actif pendant trois mois, est-ce que vous le feriez ? C’est pourtant ce que 90 personnes ont accepté de relever, du 27 mars au 18 juin, afin de prendre leur santé en main. Ce sont huit organisations régionales qui se sont jointes au Grand Défi Entreprise initié par Informe Affaires et qui ont relevé leurs objectifs avec brio.

Divisé en trois volets, le GDE Informe Affaires avait pour mission d’améliorer la nutrition chez les employés, de favoriser l’activité physique et d’encourager l’arrêt tabagique. Lors des 12 semaines du programme, plus de 15 fumeurs ont décidé d’écraser, ce qui leur a permis d'améliorer considérablement leur santé.

Retombées à long terme

Rencontrée quelques jours après la conclusion du défi, Josée Bouchard, adjointe administrative chez Groupe Conseil Filion et participante, se dit satisfaite des effets bénéfiques provenant du GDE. « C’est un beau tremplin pour se lancer un défi. Pour ma part, j’en ai profité pour arrêter de fumer et pour changer mon alimentation en mangeant plus de légumes. Après trois mois, je dois avouer qu’il serait difficile de cesser les habitudes que j’ai intégrées dans mon quotidien », explique-t-elle.

Nancy Boivin du Groupe Boivin abonde dans le même sens.  « Même si ça vient de se terminer, on continue le travail. J’ai une plus grande conscience dans ma façon de m’alimenter », mentionne-t-elle en ajoutant que ce fut une expérience très positive pour elle et les deux équipes de la Fromagerie Boivin. « Nous n’avons pas pu faire d’activités en équipe parce que nous étions dans une période plus occupée, par contre, on s’encourageait mutuellement ».

Même si elle croit qu’il y a quelques éléments à améliorer, Geneviève Fleury d’Électro Saguenay souligne que les résultats sont encourageants. « Je suis très satisfaite des résultats. Ça nous permet vraiment de prendre du recul sur ce que nous devions changer dans notre mode de vie. Il y a même un coéquipier qui a perdu une vingtaine de livres ».

Prendre conscience

Du côté de Proco de Saint-Nazaire, Caroline Jean a apprécié l’expérience et n’hésiterait pas à la reproduire. « L’ensemble du projet m’a fait conscientiser sur l’importance de l’activité physique, surtout si l’on bouge peu au travail. J’avais déjà commencé à m’entraîner, mais avec le défi entreprise, j’ai vu qu’il était nécessaire d’accorder plus de temps pour moi », déclare celle qui en a profité pour boire davantage d’eau et faire des marches quotidiennes.

Un rendez-vous annuel

Le GDE Informe Affaires sera de retour l’an prochain. Le directeur des ventes et copropriétaire du mensuel économique et de ses filiales, Maxime Tremblay, assure que les commentaires de chacun seront pris en considération. « Les participants seront invités à nous transmettre leurs commentaires, afin que nous puissions les partager avec l’équipe permanente du GDE pour ainsi nous assurer de bonifier l’expérience de chacun des participants lors de la seconde édition », affirme-t-il, en rajoutant que les saines habitudes de vie des ressources humaines est la cause endossée par la compagnie. « Chez Informe Affaires, nous sommes convaincus que de promouvoir la santé en entreprise favorise la productivité au sein de celles-ci et nous croyons que d’organiser annuellement une cohorte du GDE est une excellente façon de sensibiliser la communauté d’affaire à cette cause ».

En janvier, Informe Affaires et Pierre Lavoie ont conclu un partenariat exclusif et unique pour faire la promotion de la santé chez les organisations régionales. L’expertise des deux entreprises a permis d’adapter la formule pour les petites et moyennes entreprises. Chaque équipe, composée de 5 membres, devait accumuler le plus de cubes d’énergie possible sur une période de 12 semaines. Les participants s’étant démarqués au terme du défi seront récompensés. Les résultats finaux seront connus au cours des prochains jours.

Commentaires