Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

ALMA – Un tout nouveau service de transport aérien destiné aux entreprises s’installe à Alma et à Montréal-Saint-Hubert. Corpo Aviation veut devenir le plus important transporteur corporatif interrégional en nolisant des appareils de différentes tailles. Plus de 30 M$ seront injectés au cours des prochains mois afin de faire l’acquisition d’aéronefs à la fine pointe.

Pour l’heure, le transporteur compte sur une flotte de deux aéronefs Pilatus PC-12 de dernière génération, des appareils performants et pouvant se poser sur de courtes pistes. L’opération des vols nolisés sera assurée par l’entreprise almatoise Panorama Aviation, tandis que l’offre de services sera assurée par Corpo Aviation.

Pour tout type de besoin

Désirant s’imposer parmi les joueurs clés du transport nolisé d’affaires dans la province, le président de Corpo Aviation, Jimmy Emond, précise que des investissements de 30 M$ seront réalisés dans les prochaines semaines, en plus d’être sur le point d’annoncer le regroupement stratégique avec d’autres opérateurs. « Notre objectif est de transporter des groupes de toutes tailles, ce qui implique l’achat de plus gros appareils. Au cours des prochains mois, il sera possible de déplacer autant de petit groupe qu’une centaine de personnes », indique M. Emond. « Quelle que soit la taille de la compagnie, son emplacement, le nombre de personnes à déplacer et son champ d’expertise, nous en tiendrons compte afin de choisir l’appareil correspondant aux besoins de chacun », ajoute-t-il.

Faciliter les déplacements

La volonté de la nouvelle organisation est d’offrir des services qui permettront aux entreprises de toute taille de bénéficier de vols à des heures qui sont raisonnables aux gens d’affaires du Saguenay–Lac-Saint-Jean notamment. « Nous voulons offrir des solutions de transport mieux adaptées aux besoins des organisations d’ici. Si l’on prend la région à titre d’exemple; les vols en partance de Bagotville vers Montréal ou Toronto ne sont pas adaptés. Nous voulons permettre aux chefs d’entreprises et à des équipes de travail de se déplacer convenablement », mentionne-t-il, en précisant que l’ajout d’autres bases est prévu au cours des prochains mois à ceux d’Alma et de Montréal-Saint-Hubert.

Panorama Aviation est là pour rester

Bien qu’il préside Panorama et Corpo Aviation, Jimmy Emond tient à préciser que le lancement de ce nouveau service n’est pas un changement de nom pour l’opérateur d’aéronef almatois fondé en 2013. « Autrement dit, Corpo Aviation se trouvera au-dessus de Panorama Aviation, mais on ne parle pas de changement de nom. Les opérations de Panorama n’en seront pas affectées et nous poursuivons d’ailleurs notre croissance », conclut-il.

Commentaires