Auteur

Jonathan Thibeault

SAGUENAY – Après avoir annoncé son arrivée dans la région en septembre dernier, Ubisoft inaugurait son nouveau studio ce matin [09-02-2018 NDLR], en compagnie de politiciens, partenaires et des 20 employés de l’antenne régionale. L’entreprise a aussi annoncé son premier partenariat d’affaires avec La Web Shop pour le développement d’applications.

L’entreprise occupe l’entièreté du premier étage du 31, rue Racine Ouest où la vingtaine d’employés s’affairent notamment au développement d’infrastructures en ligne pour le jeu Tom Clancy’s Rainbow Six Siege, un jeu comptant plus de 25 millions d’utilisateurs connectés. « Le mandat qui nous a été confié est emballant; notre travail touchera des dizaines de millions de joueurs qui cherchent des expériences connectées, complémentaires aux jeux développés par les studios canadiens d’Ubisoft. Le talent d’ici va donc rayonner partout sur la planète! », a expliqué le directeur du bureau saguenéen, Jimmy Boulianne.

La Web Shop, premier partenaire

Un premier partenariat stratégique a été signé avec La Web Shop pour le développement d’applications qui offriront du contenu complémentaire aux jeux commercialisés par l’organisation. Ubisoft est également partenaire avec le festival REGARD ainsi qu’avec la nouvelle salle de diffusion culturelle, Le Cavô. « Nous sommes fiers de nous associer à ces organisations pour contribuer, à notre façon, à créer de la valeur dans la région, tant au point de vue économique que culturel », a souligné M. Boulianne.

Diminuer l’exode des jeunes

Lors de la visite des lieux, le premier ministre Philippe Couillard et la mairesse Josée Néron ont pu discuter avec les premiers salariés du studio, dont quelques-uns effectuent un retour dans la région. D’ailleurs, selon les données fournies par la multinationale, 60 % de l’équipe a étudié au Saguenay–Lac-Saint-Jean et l’âge moyen est de 33 ans.

Le géant du jeu vidéo fait le pari que son arrivée permettra une rétention des jeunes diplômés en haute technologie, en plus de stimuler l’économie régionale. De plus, une vingtaine de personnes s’intégreront à l’équipe d’ici la fin de l’année. « Nos discussions se poursuivent aussi avec l’UQAC et les Cégeps de Chicoutimi, de Jonquière et d’Alma. Nous avons une volonté commune et claire de travailler ensemble pour favoriser le développement d’une relève de premier plan ici, [à Saguenay] », ont mentionné les représentants d’Ubisoft.

Mentionnons que le processus d’embauche a permis à l’entreprise de recueillir plus de 1 300 curriculum vitae. D’ici cinq ans, 125 emplois devraient être créés par le bureau régional.

Commentaires