Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

SAGUENAY – À la suite du dépôt du rapport du comité sur le numérique issu du Sommet économique régional de 2015, l’idée de créer un hub créatif pour la région se concrétise peu à peu. Un regroupement d’organisations de Saguenay s’est récemment formé pour créer le premier pôle local en la matière.

Le hub créatif est un espace de collaboration interdisciplinaire dont le but est de favoriser l’émergence de projets innovants. Le hub est avant tout un réseau d’entreprises, de particuliers, d’artistes, de développeurs, de designers, d’étudiants, de chercheurs, d’architectes et d’ingénieurs animés par la même volonté de travailler ensemble en décloisonnant les disciplines. Il s’agit donc d’un lieu d’échanges entre personnes et organisations issues des entreprises, de la science, de la culture et des technologies numériques.

Joint par InformeAffaires.com, le directeur général du Centre Bang, Sébastien Harvey, a affirmé que le Sommet économique a eu des répercussions positives en ce qui concerne la concertation régionale. « Nous nous sommes retrouvés dans le comité du numérique où il a été possible de rencontrer des intervenants issus de divers milieux », mentionne-t-il. Il ajoute, « L’idée de créer un réseau créatif allait de soi, car lorsque l’on parle de numérique, il n’y a pas de frontières, il faut une cohésion ».

Créer des liens

« Il faut cesser de travailler en silo et avoir une vision vers le monde. Pour se faire, la création de pôles dans plusieurs localités du Saguenay-Lac-Saint-Jean permettrait d’animer et d’impliquer autant les travailleurs autonomes, les PME et même les grandes industries », croit celui qui a assuré la présidence du comité du numérique, Dave Gosselin.

En créant un tel réseau créatif, ce dernier affirme qu’il peut y avoir des collaborations intéressantes. « Des organisations qui ne se connaissent pas pourraient collaborer du jour au lendemain dans la mise sur pied d’un projet. Un exemple très concret de tout cela est celui du Centre Bang et du Centre de géomatique du Québec. Ces deux entités collaborent sur un projet artistique technologique. Bang s’intéresse au côté créatif, alors que le Centre de géomatique s’intéresse à la portion technologique du projet pour corriger des bogues et s’exercer »

Les bases sont créées

À l’heure actuelle, près d’une vingtaine d’organismes, entreprises et d’organisations publiques se sont jointes à l’initiative visant à créer le premier réseau qui mènerait à la création d’un hub créatif régional. « Aujourd’hui, nous annonçons que nous sommes prêts à passer à l’action. Il y a encore beaucoup de travail à faire avant d’approcher la classe politique, mais nous sommes déjà bien partis », a souligné Sébastien Harvey. Selon les dires de Dave Gosselin, des emplois de coordonnateurs pourraient ainsi être créés à la suite de la mise sur pied du hub. « Lorsque tout sera ficelé, nous pourrons compter sur l’aide de trois personnes qui superviseront les activités », conclut-il

Commentaires