Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

SAGUENAY – À la suite d’une expérience positive à la Place du Saguenay lors de la relocalisation temporaire de leur commerce, Club C (anciennement Club Chaussure) opérera désormais deux bannières sur le boulevard Talbot dès la semaine prochaine. Cette décision permettra de créer 7 emplois, en plus de maintenir ceux existants.

En entrevue téléphonique avec informe Affaires, le coprésident du Groupe Nero Bianco et de Club C, Jean-François Transon a affirmé que la clientèle des deux boutiques sera différente. « Dans les derniers mois, nous avons gagné une nouvelle clientèle, ce qui a poussé notre réflexion d’avoir deux succursales à Chicoutimi », déclare-t-il, en ajoutant que la faible distance qui les séparent n’est pas un problème. « Il s’agit d’une pratique très fréquente lorsqu’il y a un bassin distinct. À titre d’exemple, nous avions, jusqu’à tout récemment, deux Nero Bianco à Chicoutimi, un à Place du Royaume et l’autre à Place du Saguenay. D’un côté, nous avions un public cible plus jeune et de l’autre un peu plus âgée. C’est ce qui se produit avec Club C », précise-t-il.

Investissement de 400 000 $

En avril dernier, le bâtiment qui abritait le magasin de chaussures sur le boulevard Talbot est tombé sous le pic des démolisseurs afin de reconstruire un bâtiment aux goûts du jour. Jean-François Transon confirme que 400 000 $ ont été injectés dans ces travaux. « L’immeuble ne répondait plus aux normes, on a donc décidé de repartir à neuf, ce qui a également permis de greffer le magasin pour animaux Mondoux au projet. Les gens pourront s’attendre à la même qualité de service, mais avec un décor actuel et plus fonctionnel ».

Du côté du centre commercial, quelques améliorations locatives sont prévues. « Lorsque nous avons loué l’espace, nous avions des délais assez serrés pour nous installer, ce qui nous a empêchés de mettre le tout à notre image », dit-il. « Considérant le fait que nous avons loué deux locaux pour n’en faire qu’un, il est un peu exigu, mais les rénovations permettront de mettre l’endroit aux nouvelles couleurs de l’entreprise », assure l’homme d’affaires.

L’une des plus anciennes localisations

Selon les dires de M. Transon, Saguenay serait l’une des premières villes à accueillir la chaîne de distribution de chaussures. « Ça fait longtemps que nous sommes ici, la région nous a adoptés, donc c’était la suite normale des choses que d’investir ici », conclut-il.

En expansion

Renommée Club C au début du mois d’août afin de faciliter une potentielle expansion à l’extérieur du Québec, le Groupe Nero Bianco a investi 3,5 M$ afin de moderniser son image et ses 29 boutiques à travers la province. D’ici la fin de 2018, le groupe prévoit posséder 43 magasins. Le public-cible est principalement familial.

Commentaires