Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

ALMA – Le Groupe LFL a souligné hier soir (20-07-2017 NDLR) son 60e anniversaire, en compagnie de plus de 200 convives réunis à l’Hôtel Universel d’Alma. Cette soirée a été l’occasion de faire le point sur les six décennies de développement de l'entreprise. Présent lors de cette soirée anniversaire, le fondateur Laval Fortin a souligné que la recette de cette longévité réside dans la passion, l’innovation, le respect et l’esprit d’équipe. 

Enraciné au SaguenayLac-Saint-Jean et très impliqué dans le Grand Nord canadien où ils ont construit au moins une école par année depuis 1982, le dirigeant a soutenu que le Groupe Laval Fortin Limité est toujours à la recherche de nouveautés afin de rester compétitif. Charles Deslauriers ajoute que l’ouest du Canada est dans les plans d’expansion territoriale. « Lentement, mais sûrement, nous espérons travailler dans l’Ouest canadien. De cette manière, lorsqu’une région sera plus tranquille, nous aurons toujours quelques contrats un peu partout au pays », explique le DG de LFL, qui a d’abord débuté sa carrière en tant qu’employé il y a 30 ans.

Esprit d’équipe et respect

Depuis 1957, la compagnie almatoise est très soucieuse du bien-être de ses employés. Lynda Noel et Charles Deslauriers ont tenu à remercier toute l’équipe pour leur dévouement. « Ce n’est pas toujours facile, mais on est tissé très serré. Autant dans les bureaux que sur le terrain, le professionnalisme de chacun est indéniable », souligne la troisième génération d’associés.

« Je suis un maniaque du travail d’équipe. Un peu comme dans les sports, lorsque ça se passe bien, c’est grâce à toute la main-d’œuvre. Pour moi, c’est important que tout le monde soit bien et qu’il y ait une ambiance familiale malgré la taille de notre organisation », a affirmé monsieur Deslauriers en marge de la soirée qui se déroulait à l’Hôtel Universel d’Alma.

Relève

Si le slogan « bâtie pour durer » est très évocateur pour la qualité des services, il s’applique également à la réputation de la compagnie. À cet effet, les associés à la tête groupe depuis près de 20 ans, Charles Deslauriers et Lynda Noel préparent déjà la relève. « Pour assurer la continuité et pour que les fondations demeurent solides, il faut être très bien préparé. La quatrième génération s’apprête à prendre notre place dans les prochaines années », affirme le dirigeant.

Débuts modestes

En 1956, désirant travailler à son compte, Laval Fortin décide de construire sa maison pour ensuite la revendre. « J’ai divisé les revenus en deux, l’une pour moi et l’autre pour mettre sur pied mon entreprise. C’est avec quelques milliers de dollars que j’ai débuté ma carrière. Après la construction résidentielle, nous avons commencé à faire du commercial. Nous sommes derrière de nombreux projets à Alma et au Lac-Saint-Jean. On n’a qu’à penser à l’édification de l’école secondaire à Alma, un projet de plus de 20 millions à l’époque et qui coûterait plus cher aujourd’hui », s’est remémoré le fondateur dans une vidéo rétrospective qui a été présentée aux invités du coquetel anniversaire.

Embauchant entre 200 et 300 personnes, la firme se spécialise dans la construction générale. Elle s’est forgé une solide expertise dans le Nord grâce à des partenariats stratégiques avec des entrepreneurs inuits, ce qui a facilité l’intégration du Groupe LFL dans les communautés nordiques. Actuellement, l’entrepreneur général est en train de construire des réservoirs d’essence au-dessus du cercle polaire, un projet d'envergue en prévision de l’indépendance du Canada dans le Grand Nord.

Commentaires