Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

DESBIENS – Québec et Ottawa versent 3 M$ à la Société Récréotouristique de Desbiens, qui administre le site du Trou de la Fée, dans la construction d’un nouveau pavillon d’accueil, l’intégration d’une expérience multimédia 3D et la mise en place de nouvelles passerelles aériennes. À terme, l’achalandage pourrait être doublé, ce qui mènerait à la création de quatre emplois.

Plus tôt cet été, Informe Affaires apprenait que la corporation gestionnaire du site était en processus d’appel d’offres pour l’implantation d’une projection multimédia immersive qui contribuerait à dynamiser le site ouvert en 1964. En plus de cette intégration technologique, l’édifice principal subira une cure de rajeunissement. Ottawa investit 1,7 M$ via Développement économique Canada (DEC) et Québec octroie 1,3 M$ avec son programme d’aide à la stratégie des croisières et un prêt d’Investissement Québec.

Augmentation de la clientèle

Selon les estimations de la Société Récréotouristique, le projet devrait générer une augmentation de 53 % du nombre de visiteurs annuels, passant de 19 000 à 29 000, ce qui permettrait en outre la création de quatre emplois et la consolidation des 20 emplois déjà existants.

« L’appui au développement du Parc de la caverne du Trou de la Fée contribuera à hausser les standards du produit et ainsi offrir une nouvelle expérience touristique aux croisiéristes internationaux. Je tiens à souligner le travail remarquable des entrepreneurs qui, par leur dynamisme, se renouvellent sans cesse en créant des projets novateurs et structurants. », a mentionné le premier ministre Philippe Couillard, ajoutant que le volet touristique est un véritable levier au développement économique régional.

À la suite de cet investissement majeur supporté par les paliers de gouvernement et par des entreprises privées, le Trou de la fée espère devenir une institution récréotouristique de niveau international. Les travaux de construction et d’intégration de nouvelles technologies devraient être réalisés juste à temps pour la prochaine saison estivale.

Plus de 50 ans d’histoires

Ouvert en 1964, le Parc de la caverne du Trou de la fée de Desbiens accueille annuellement plusieurs milliers de vacanciers sur son site situé en bordure de la rivière Métabetchouane. Il est le seul hibernacula naturel protégé pour chauves-souris au Québec. Depuis 1977, c’est la SRTD qui est gestionnaire de l’endroit en plus du Camping plage Blanchet. L’organisation s’autofinance à même les revenus d’exploitation des deux sites dont elle en est la gestionnaire. Elle compte aujourd’hui 118 membres et ses activités se déroulent de la fin mai à la mi-octobre. Durant cette période, la société assure de l’emploi à plus d’une vingtaine de personnes, dont 12 étudiants.

Commentaires