Auteur

Dominique Savard

SAINT-FÉLICIEN En plus de prendre la relève de la génération précédente, la cinquième génération de la ferme familiale Bouchard Artisan Bio, anciennement la Ferme des Chutes de Saint-Félicien, songe à de futurs investissements. D’ici quelques semaines, Carl Bouchard, sa sœur Annie et leur partenaire Valérie Lefebvre élaboreront une stratégie en vue d’un choix pour le futur de l’entreprise de production et transformation laitière.

« Nous pensons à quelques scénarios dont celui d’acquisition de nouveaux équipements d’usine pour sortir un nouveau produit, ou encore un agrandissement pour nous permettre d’être plus efficace dans la confection de nos yogourts », souligne Annie Bouchard dans un premier temps. Si Carl Bouchard œuvre sur la ferme avec son père Gérard et son oncle Rodrigue depuis 2013, ces deux derniers font partie du rare 1 % des agriculteurs québécois en 1978 qui ont adopté l’agriculture biologique.

« C’est mon frère Carl qui s’occupe de la ferme depuis 2008. Celle-ci comprend un troupeau de 100 vaches en lactation et 80 en croissance. Valérie et moi avons pris en charge la fromagerie qui produit deux types de fromage cheddar fermiers et bios fait à partir du lait biologique certifié AgroBoreal de notre ferme. Nous avons aussi un fromage St-Fé sans lactose et notre yogourt. Notre tout dernier produit est le fromage aux bleuets qui fonctionne bien, mais qui n’est vendu qu’à la ferme. On aimerait aussi vendre notre propre lait et du fromage au lait cru », ajoute Mme Bouchard.

Recrutement de main-d’œuvre

Avant de prendre de l’expansion et/ou ouvrir de nouveaux marchés, Annie Bouchard souhaite combler le recrutement de sa main-d’œuvre. « Nous devons remplacer la génération précédente d’ici cinq ans dont mon père Gérard et mon oncle Rodrigue pour leur permettre de prendre une retraite bien méritée. Nous sommes à la recherche, notamment, d’un fromager et d’un aide fromager, ainsi que de travailleurs sur la ferme. Il est important de poursuivre la tradition de nos prédécesseurs, mais en même temps, depuis que nous avons pris la relève, on a effectué le changement de nom de l’entreprise. L’ancien nom (Ferme des Chutes) faisait référence à un lieu géographique, alors que là, on veut honorer le passé de la famille Bouchard qui travaille en bio depuis 40 ans et qui a développé des fromages d’exception. Aujourd’hui, les gens veulent savoir d’où vient ce qu’ils mangent. Ils achètent l’histoire d’un produit », de conclure la copropriétaire Annie Bouchard.

Commentaires