Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

SAGUENAY – Le regroupement AluQuébec était de passage dans la région hier (23 août 2017 NDLR) afin d’informer les entreprises transformatrices d’aluminium sur les programmes de financement disponibles. Selon l’organisme, il s’agit d’un sujet prioritaire pour le secteur secondaire du métal gris.

Plusieurs intervenants d’organismes gouvernementaux étaient présents afin de répondre aux questions des participants et d’exposer l’offre globale pour l’industrie du métal gris. « Au cours des derniers mois, nous avons tenu des activités de priorisation avec nos membres pour cibler leurs principaux enjeux. Le financement a été identifié comme la priorité numéro 1 par les industriels dans tous les secteurs d’activités », a expliqué la PDG d’AluQuébec, Marie Lapointe.

L’objectif de la journée était donc de permettre aux entrepreneurs de découvrir les programmes d’aide gouvernementaux disponibles afin de les aider dans leurs activités de croissance, d’exportation, de R-D, dans leurs besoins de commercialisation, d’achats d’équipements ainsi qu’au niveau des ressources humaines.

« L’aluminium est un métal d’avenir et le Québec est, et doit demeurer reconnu comme étant l’un des leaders mondiaux de l’industrie de l’aluminium. C’est en soutenant nos entreprises, entre autres par des activités comme celle d’aujourd’hui, que nous arriverons à accroître la transformation et l’utilisation de l’aluminium au Québec », a-t-elle conclu.

À propos d'AluQuébec

AluQuébec coordonne des chantiers d’affaires qui créent des synergies entre les clients-utilisateurs à l’échelle nationale et internationale et les acteurs de l’industrie de l’aluminium actifs sur le territoire québécois. Catalyseur des énergies de l’ensemble des composantes de la Grappe de l’aluminium du Québec, l’organisme réunit les donneurs d’ordre, les producteurs, les transformateurs, les équipementiers et fournisseurs spécialisés ainsi que les centres de recherche, de développement et de formation autour de projets concrets et structurants.

Commentaires