Auteur

Dominique Savard

PETIT-SAGUENAY – L’acquisition d’un incubateur au coût de 50 000 $ servant à pasteuriser le substrat nécessaire à la culture des champignons, permettra à l’entreprise Champignons du Fjord de Petit-Saguenay de doubler sa production.

« Avant, tout était fait à la main. Avec le nouvel équipement, ça sera beaucoup plus rapide. Ce qui nous prenait une journée et demie en production va nous prendre moins d’une demi-journée », explique Myriam Boudreault, copropriétaire de l’entreprise avec sa sœur Sherley. Champignons du Fjord approvisionne une douzaine d’épiceries et une vingtaine de restaurants au Saguenay-Lac-Saint-Jean, ce qui fait dire à la copropriétaire qu’elle n’a même pas besoin de chercher des clients. Les gens les appellent directement.

« Actuellement, nous sommes en période de rodage avec la nouvelle machine. Nous avons eu un petit bris (mercredi) et cela prendra quelques jours pour réparer. Nous devons apporter quelques ajustements et le tout devrait être opérationnel en février. Entre-temps, nos clients doivent patienter, car la production de pleurotes est arrêtée depuis novembre pour l’installation de l’incubateur », précise Myriam Boudreault.

Production de 2 à 4 tonnes de pleurotes

La copropriétaire soutient que la production de son entreprise fondée en 2011 passera de deux à quatre tonnes de pleurotes par année. Et foi de Myriam Boudreault, son entreprise n’aura pas de difficultés à les écouler. « La demande est très grande. Nous sommes à l’ère de la consommation locale. Nous avons beaucoup de clients en attente de nos produits. En plus des pleurotes, nous offrons aussi des produits transformés qui sont toujours disponibles comme les pleurotes marinés à la provençale, la sauce pour pâtes végétariennes aux pleurotes, les pleurotes séchés. »

Soulignons également que depuis 2015, Fjord en pousse propose de jeunes pousses et germinations, dans la mouvance de l’intérêt de la santé au naturel. Ces aliments sont frais et riches en minéraux et vitamines.

Commentaires