Auteur

Dominique Savard

SAGUENAY ― Quelque 7 800 jeunes diplômés québécois, âgés de 18 à 35 ans, ont un intérêt pour venir travailler au Saguenay, selon la plateforme de l’organisme « Place aux jeunes en région ». À l’échelle de la province, ce sont 60 000 diplômés qui démontrent un intérêt pour le travail en région.

À l’aube des grands projets régionaux et dans une ère de pénurie de main-d’œuvre, voilà des statistiques qui feront sûrement saliver n’importe quel employeur, notamment les Arianne Phosphate, Métaux BlackRock et GNL Québec. « J’étais à Montréal pour la semaine des régions et j’ai parlé de ces grands projets. Il est clair qu’il y avait des jeunes intéressés. Ils avaient des étoiles dans les yeux. Il n’y a pas seulement l’emploi qui attire ces jeunes travailleurs. Le milieu et la qualité de vie aussi. Il faut dire qu’ils ne viennent pas tous d’ici. Les jeunes en général, sont mobiles et ils sont intéressés à revenir ou venir s’établir à Saguenay », souligne Sophie Bouchard, agente de migration.

Mme Bouchard ajoute que même s’ils n’ont pas coché Saguenay lors de leur inscription sur la plateforme de Place aux jeunes en région, les 52 200 autres jeunes intéressés par le travail en région représentent aussi une solution. « Ça ne nous empêche pas d’entrer en contact avec eux, leur parler des grands projets et de nos nombreuses possibilités d’emplois pour leur vendre l’idée de venir s’installer chez nous. »

Incitatifs

Soulignons que Place aux jeunes dans la région a pour objectif de :

  • Promouvoir la migration des jeunes en région;
  • Faciliter l’intégration professionnelle des jeunes en région;
  • Stimuler la création d’entreprises en région;
  • Sensibiliser les jeunes, leur entourage et les acteurs locaux aux bénéfices de la migration;
  • Favoriser et promouvoir l’engagement social des jeunes en région.

« Nous sommes des agents facilitateurs. Comme il n’est pas évident pour quelqu’un d’un grand centre ou un immigré de venir en région, les entreprises doivent aussi proposer des incitatifs. De plus en plus d’employeurs font appel à nos services, car ils sont personnalisés. C’est encore plus important avec des immigrants où les valeurs, traditions et moyens de communications sont souvent différents. Parmi nos services, les Séjours exploratoires sont individualisés et importants pour les candidats hésitants. Ils viennent dans la région sans frais, ce qui leur permettent de rencontrer des employeurs, découvrir les attraits, etc. C’est vraiment gagnant ! », affirme Sophie Bouchard.

Rappelons qu’en 2018, 76 personnes (excluant les membres de leur famille totalisant 130 personnes) ont choisi le Saguenay pour y vivre, selon les données émises par Mme Bouchard.

« C’est une grosse année. Sur les 7 800 personnes ayant un intérêt pour Saguenay, comme je suis la seule agente sur ce territoire, je peux assurer un suivi auprès de 350 à 450 jeunes. Les entreprises peuvent communiquer avec moi pour travailler ensemble. Certaines le font déjà. »

Commentaires