Auteur

Dominique Savard

SAGUENAY- Les nouveaux arrivants au Saguenay–Lac-Saint-Jean sont mieux accueillis dans les milieux de travail aujourd’hui, comparativement à il y a 10 ans, selon Séréyrath Srin, vice-président de Zonéo Monde. M. Srin était l’invité du Cercle de Presse du Saguenay ce matin en compagnie de Carine Blenny, fondatrice Ambassade boréale, Mariana Grekkof, chargée de projet chez Portes Ouvertes sur le Lac et Khadiyatoualah Fall, titulaire de la Chaire d’enseignement et de recherches interethniques et interculturelles de l’UQAC.

M. Srin est vice-président de la nouvelle firme en recrutement international Zoneo Monde, une entreprise régionale qui offre un service de proximité et le plus complet possible à l’employeur avec un accompagnement personnalisé depuis la planification, le recrutement à l’international jusqu’à l’accueil, l’intégration et la rétention de talents qualifiés et spécialisés. « Les entreprises et les employeurs sont plus ouverts à recruter et recevoir des talents de l’extérieur. Dans le contexte actuel du manque de main-d’œuvre, ils sont plus sensibilisés et conscients de leurs besoins. Ils ne regardent pas la couleur de la peau, mais les compétences. Ça a changé et je vois ce changement-là tous les jours », précise-t-il.

Continuer à faire de la promotion

Au niveau des défis à relever pour l’avenir, le vice-président de Zonéo Monde soutient qu’il faut continuer à faire la promotion de la région sur la scène provinciale, nationale et internationale.

De son côté, Khadiyatoualah Fall de l’UQAC mentionne que la région a des atouts pour attirer les immigrants qui ne sont pas exploités pour vendre la région. « L’appartenance, notre ancrage à la francophonie, le monde culturel dynamique. Chicoutimi est une ville de connaissance avec son université, les cégeps. Nous devons nous donner une volonté commune de les vendre. »

Oeuvrant auprès d’organismes qui accompagnent et qui souhaitent faire du Saguenay un milieu de vie exceptionnel pour les nouveaux arrivants, Carine Blenny et Mariana Grekkof, multiplient les initiatives pour faciliter l’intégration dans la région. « Notre mission de base à Ambassade boréale est d’accueillir et retenir les immigrants », souligne Mariana. « De notre côté, on organise des activités tous les mercredis pour les nouveaux arrivants ainsi que la population régionale pour échanger des conseils, s’entraider et épauler les nouveaux arrivants », ajoute Carine.

Commentaires