Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

SAGUENAY – C'est l'entreprise de Chicoutimi Construction Gauthier qui sera maître d'œuvre des travaux d'érection de la chaîne de plein air Sail qui s'établira à Saguenay au cours des prochains mois. La nouvelle a été confirmée à Informe Affaires par le promoteur immobilier et copropriétaire du Club Piscine, Pierre Pedneault, à qui appartiendra la bâtisse. La valeur du chantier s’élève à près de 7 M$.

Les travaux de fondation seront entamés la semaine prochaine sur le terrain adjacent le commerce Club Piscine et l’entrepôt RONA. Au cours des derniers jours, la direction de Sail a officialisé leur arrivée en sol saguenéen en signant les contrats de construction de leur futur commerce. « Grâce à ce développement, ça viendra finaliser le développement du Power center. Nous étions propriétaires d’un immense terrain à côté de notre commerce et nous étions à la recherche d’un commerce complémentaire et ayant une clientèle similaire à la nôtre », a précisé Pierre Pedneault.

Livraison en août 2018

Si tout se déroule rondement, la construction devrait être finalisée d’ici la fin de l’été prochain. « La première étape est la préparation du terrain et les travaux de fondation qui auront lieu avant l’hiver. La structure sera érigée en mars-avril 2018 et nous livrerons la bâtisse à la fin du mois d’août », souligne l’homme d’affaires.

Constructeurs régionaux

Une quinzaine de sous-traitants seront mobilisés pour l’édification de l’immeuble. Pierre Pedneault est fier de mentionner qu’il s’agit tous d’entreprises régionales. « Pour moi, comme pour la direction de Sail, il était important de faire appel à des firmes régionales pour cet important chantier. On parle d’une quinzaine de sous-traitants qui seront au travail tout au long du processus », a-t-il déclaré en entrevue téléphonique.

Ancien « Vio Restaurant », un projet à surveiller

Interrogé sur le développement commercial qui a renaît de ses cendres à l’angle du boulevard Talbot et du Royaume, M. Pedneault affirme travailler activement avec la famille Perron, promoteurs du projet. « Je travaille en étroite collaboration avec eux pour que tout s’harmonise bien dans le secteur. Que le projet soit remis sur les rails, je trouve cela encourageant », conclut-il.

Commentaires